Butembo : L’ONG HYFRO indexée dans la vente d’eau malgré la gratuité prônée par le chef de l’Etat

A cette période où la population de la ville de Butembo est appelée à consommer l’eau gratuitement, comme l’a instruit le chef de l’état dans la prévention contre le Covid-19,

A cette période où la population de la ville de Butembo est appelée à consommer l’eau gratuitement, comme l’a instruit le chef de l’état dans la prévention contre le Covid-19, certaines structures dite « Humanitaires »  investie dans les projets d’adduction d’eau potables n’ont pas renoncé à exiger de l’argent à leurs bénéficiaires.

C’est le cas des consommateurs de l’eau de Muleke qui sont sommés de payer chaque mois pour avoir accès à cette denrée de première nécessité. Muhindo, un habitant du quartier Kalemire  témoigne de payer régulièrement entre 1500 et 2000 francs Congolais (environ 1 dollars américain)  pour accéder aux bornes fontaines. Indignés de cette pratique, ces administrés recommandent aux responsables de ces adductions d’eau de les associer dans la fixation des frais à payer mensuellement et surtout participer la gestion de ces frais.

En réaction, le Président du conseil de gestion a indiqué que seule l’assemblée générale peut décider dans ce dossier. Du côté de l’ONG Hydraulique Sans Frontières (HYFRO), le bailleur de fonds de ces projets d’adduction d’eau, aucune interview ne nous a été accordée sur le suivi de ces projets.

Suivez en audio ce reportage de Néhémie Mbusa rendu par Fazilla Saambili Gladis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *