Sport-Beni : BAHATI Bienfait dans l’investissement des jeunes basketteurs et basketteuses dans le grand Nord-Kivu

Soucieux de l’avenir de la jeunesse et de la région de Beni-ville et territoire, longtemps sous emprise du terrorisme depuis plus de cinq ans. Ce jeune homme, du nom de BAHATI Bienfait, a initié le Beni Basketball Club Academy. Avec comme objectif principal, l’encadrement des jeunes, cet ancien basketteur entraine environ deux cents jeunes amateurs du basketball, depuis 2019.

Natif de la région, BAHATI Bienfait s’est assigné la mission de contribuer à l’épanouissement de l’éducation des jeunes à travers son centre d’entrainement de basketball en dépit de manque des infrastructures nécessaires. On compte déjà un an depuis le lancement des activités de la Beni Basketball Club Academy. Et d’après son initiateur, la Beni Basketball Club Academy n’a bénéficié d’aucune aide extérieure. BAHATI Bienfait, principal entraineur reste confiant de l’évolution de son œuvre.

« Les jeunes de Beni essayent de s’adapter malgré la crise sécuritaire qui se vit dans cette partie de la province. Ma grande ambition est de former des jeunes et de voir comment ils peuvent évoluer dans leur carrière en tant que professionnel, car le basketball n’est pas seulement un jeu sur le terrain. Nous misons également sur l’éducation de ces jeunes au sein de la société ». Explique BAHATI Bienfait.

Dans seulement une année la BBC Academy a affilié une de ces équipes au championnat local de basketball de Beni. Celle-ci a fini en troisième place au classement de la saison 2019-2020 organisé en ville de Beni.

Un avenir radieux et une ambition jeune

Armel Kirogonzo, l’un des étudiants de la Beni Basketball Club Academy, aussi capitaine de BBC élites de l’académie, est une étoile montante du basket en ville de Beni.  Ce jeune talent dit avoir connu le basketball grâce à cette académie et envisage un stage en dehors des frontières du pays enfin de se spécialiser et de réaliser son rêve le plus cher.

« Ça fait déjà une année que je suis dans l’académie. Entre membres, on s’entend bien, la cohésion est bonne. Je considère l’entraineur comme un père. Et petit à petit les parents commencent à envoyer leurs enfants à l’académie ça nous rassure, en fait. Ce centre aura besoin d’un financement c’est pourquoi nous avons besoin d’une aide, que les grandes entreprises et les personnes de bonne volonté de la province nous soutiennent. Entretemps, nous avons joué un championnat et nous avons réussi à occuper la troisième place. » A indiqué Armel Kirogonzo, capitaine de l’académie.

Défis du parcours

Comme toute entreprise, la Beni Basketball Club Academy fait face à plusieurs difficultés dans son cheminement.

Le centre existant depuis octobre 2019 en ville de Beni, seuls 150 jeunes récipiendaires ont confirmé leur inscription sur plus de 200 qui se présentent aux entrainements hebdomadaires, au stade de la mairie au quartier Cité Belge en commune de Bungulu.

Bien qu’actuellement la pandémie de corona virus impacte négativement sur les activités de la BBCA. Car, il est pratiquement difficile de rassembler plusieurs personnes sans transverser les mesures barrières contre la Covid-19. L’entraineur et initiateur de la BBCA, BAHATI Bienfait reconnait que la tâche n’est pas facile ; d’où il dit rester ouvert à tout soutien et collaboration avec les personnes désirant appuyer l’émergence de la jeunesse de Beni-ville et territoire dans le domaine sportif, plus particulièrement dans le basketball.

« …Nous nous confrontons à plusieurs problèmes, nous n’avons pas d’infrastructures, et également des matériels à disponibilité sur place. Dans cette zone, presque tout vient de l’étranger. Malgré tout cela, nous essayons de faire au moins une inscription gratuite au sein de la Beni Basketball Club Academy pour tous ces jeunes ambitieux ». Renchérit BAHATI Bienfait.

Face à toutes situations, les responsables de l’attente urbaine de basketball de la ville lance un appel aux parents de se soucier de l’importance des leurs enfants dans le domaine sportif.  Ceux-ci encourage les jeunes ambitieux à intégrer l’académie.

Lyriciste Fabrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *