Quand tout semble perdu… partir ou rester?

Même dans une telle situation, Dieu se montre libérateur!

Bien avant la création du monde, bien avant les premiers battements de votre cœur, avant que vous ne soyez formé  dans le sein de votre mère, Dieu vous  connaissait (Jérémie 1 :4, Ephésiens 1 :4). Dieu vous avait déjà conçu  dans son Esprit.

Dieu a un plan de bonheur, de paix et non de malheur pour vous  afin de vous donner de l’avenir et de l’espérance, (Jérémie 29 :11), de vous donner les choses aux quelles vous  espèrez dans l’avenir.

Dieu avait mis le premier homme Adam dans un paradis terrestre, le jardin d’Eden, (Genèse 1.) Adam avait une parfaite collaboration avec Dieu, il n’avait pas besoin de jeûner,  de faire des sacrifices, etc. car tout était parfait dans la         présence de Dieu, il ne manquait de rien, tout n’était que bonheur et Dieu lui-même ayant vu qu’Adam était seul, s’était chargé de lui faire une aide semblable à lui avant que même Adam ne la lui demande.

Mais, ô quelle horreur ! à cause de la désobéissance, l’homme avait éteint la lumière, c’est fut le début  de ce qu’on appelle  ‘’malheur’’, ‘’souffrance’’ (Genèse 3.) le cœur de l’homme se tourna  vers le mal, et Dieu regretta d’avoir créer  l’homme (Genèse 6 :5-6 )

Mais Dieu capable de refaire son œuvre et de balayer tout l’univers à continuer comme il continue à aimer le travail de sa création et il s’est donné par amour à travers Jésus Christ pour nous sauver, vous et moi et tout le monde (Jean 3 :16) : le salut ! Le salut nous a reconnectés à notre Dieu, source de bonheur et de la vie éternelle.

Quand nous recevons  Christ, nous entamons un voyage vers notre destiné, le paradis  céleste, il fait de nous ses héritiers (Ephésien 1 :11).  Et comme dans tout voyage, il n’y a pas que la joie, la tranquillité, il y a aussi la faim, parfois la fatigue.

L’ennemie de notre voyage c’est le diable lui-même qui tente de nous ramener dans son royaume, dans le péché, il rode autour de nous pour nous déstabiliser, il se cherche une proie… il veut de nous (1Pierre 5 :8).

Gloire à Dieu, lui qui veut que nous croissions dans  la foi, c’est pourquoi il nous interpelle en disant ‘’ aussi longtemps que l’héritier est un enfant  il ne diffère en rien d’un esclave, quoi qu’il soit le maitre de tout’’ (Galate 4 :1), Dieu permet que l’épreuve, la souffrance, la détresse  nous atteigne pour que nous croissions dans la foi, pour que nous soyons non seulement des enfants mais surtout ses fils et ses amis.

C’est ainsi qu’il arrive  que nous traversions des moments difficiles, des outrages, le feu, et des moments où nous voyons que tout est fini, qu’il n’y a plus rien comme voie de sortie pour nous… et nous nous posons mille et une question !

La souffrance est juste une douleur physique ou morale, un état pénible produit par un mal physique ou morale, peine de l’esprit ou du cœur… c’est juste une situation malheureuse, périlleuse qui étreint le cœur, une situation qui nous pousse à crier au secours.

Dans la souffrance, il arrive que quelqu’un soit au bout et qu’il manque même comment crier au secours, il pleure, il voit que tout est fini, tout est perdu… et tombe dans le désespoir.

Le désespoir c’est cet état violent de l’âme causé par une affliction qu’on ne cherche plus à surmonter.

Face à la souffrance, face au désespoir, voyons ensemble quelle attitude nous devons prendre, quand tout semble perdu, dans des  situations qu’on peut avoir  partagée avec un bienaimé ou un pasteur ou à quelqu’un d’autre mas sans suite favorable, que faire ? Comment s’y tenir pour reprendre sa joie, son meilleur état ?

1o. Savoir que Dieu est votre papa et qu’il ne permettra jamais que vous  soyez envalé ou englouti par vos ennemies, par des difficultés, cela peut vous fortifier ! (Jean 1 :12.)

Depuis ce jour où vous  avez  accepté Christ comme sauveur et Maitre de votre vie et que vous vous êtes  séparé de tous les péchés, vous êtes devenu fils ou fille de Dieu tout puissant  (2Corr 6 : 18.)

Dieu qui est votre papa ne permettra pas que vous soyez tenté au delà de vos  forces (1 Cor 10 :13). Dieu vous connait bien, ce qu’il veut, c’est vous  pousser en avant dans votre marche chrétienne,  Dieu prépare aussi le moyen de sortir de ce moment difficile pour que vous le supportiez et que votre victoire le glorifie. Dieu veut votre épanouissement, il veut mon épanouissement.

«  Les situations difficiles sont des forces qui nous poussent en avant, qui nous amènent à un autre niveau, une autre échelle dans la marche spirituelle »

                2o. Voyez à qui parmi les hommes, vous pouvez vous confiez.

Les conseils des personnes sages, les gens bien choisis peuvent nous aider d’une façon ou d’une autre ; ‘’ le salut ou la victoire est dans le grand nombre des conseillers’’ Proverbe 11 :14. La plus part des Grands de la Bible, avaient des bons conseillers à leurs services,  Mais attention, ne vous confiez-pas à n’importe qui ! Par rapport à la question de trouver un bon conseiller, n’hésitez pas de lire notre article : « Découvrir les autres… », un article qui peut aussi vous aider à vous découvrir et à découvrir les gens autour de vous.

30 Confiez-vous en Dieu.

 Esaïe 40 :31 nous dit : ‘’ ceux qui se confient en l’Éternel renouvellent leur force. Ils prennent le vol comme les aigles; Ils courent, et ne se lassent point, Ils marchent, et ne se fatiguent point.’’

                « Quand vous traversez des situations difficiles, quand tout semble perdu… le diable cherche à profiter de cela pour convaincre votre conscience qu’il n’ya plus de secours  pour vous, il veut seulement mettre votre foi en doute. »  

Si vous ne vous confiez pas à Dieu, vous vous sentirez  faible, il n’aura plus de force spirituelle en vous, et au lieu de louer et d’adorer Dieu pour le souffle de vie, vous pleurerez et vous aurez des questions du genre :’’ pourquoi moi ? Seigneur ? Suis-je aussi mauvais ? why me ?’’

Enfant de Dieu, nous avons une parole de promesse de la part de notre Dieu, notre Père, qui nous rassure dans  pareille situation : Veuillez lire s’il vous plait  Esaïe 43 :2  et Jérémie 1 :19 ; et plusieurs autres passages nous donne l’assurance ! Confiez-vous en Dieu, le tout puissant !

Nous avons la victoire par notre Seigneur Jésus Christ qui sait faire la voie de sortie et qui sait calmer les vagues et les tourbillons de nos vies.

                Il se pose une question, comment se confier à Dieu ?

  • Il faut reconnaitre votre faiblesse et savoir que sans Jésus Christ nous ne pouvons rien faire ; car c’est lui qui crée en nous le vouloir et le faire ( Philipiens 2 :13).
  • La prière est une grande force : prier c’est dire à Dieu que vous ne vous attendez qu’à lui, à son salut, sa libération.

Dieu est toujours en œuvre  et il est prêt à agir, seulement il veut  que vous lui ouvriez la porte pour qu’il agisse. Vous  pouvez passer beaucoup de temps à pleurer avec l’âme languissante, oui… C’est normal, mais il faut que vous  appeliez au secours, Dieu est le secours qui ne manque jamais dans la détresse (Psaume 46 :2) Voyez aussi s’il vous plait Matthieu 7 :7.  La prière nous rend fort  et joyeux, elle chasse  le désespoir, elle renouvelle notre force. Prier c’est comme autoriser Dieu  à agir. (Psaume 50 :15).

  • Avoir une parole, un message de réconfort.

Après avoir autoriser Dieu à agir par la prière, écoutez le et méditez sa parole pendant que vous attendez   sa délivrance. Prier c’est dialoguer avec Dieu, c’est lui parler et l’écouter ; c’est pourquoi, approchez- vous d’avantage dans ses conseils en méditant sa parole, car sa parole nous permet de placer le prochain pas (Psaume 119) et de ne pas tomber dans les ruses du diable (voir l’article des Moissonneurs dans la Grâce Septembre 2018). L’abondance de la parole de Dieu, vous permettra de surmonter les situations difficiles. Dieu sait renouveler nos forces ainsi on peut dire les paroles du Psaume 23. Rien en tous cas, Rien n’est impossible à Dieu, la joie de l’Eternel est notre force.

  • Veiller et garder sa tunique pure.

Une vie de sanctification est la clé pour que notre prière soit efficace. C‘est la prière du juste qui a un impact, qui produit des effets (1Jaques 5 :17, Jaques 4 :3)

  • Veiller, ne soyer pas distrait revêtez vous

De toute les armes de Dieu que vous pouvez voir dans   Éphésiens 6 : 10- 19

CEUX QUI SE CONFIENT A L’ETERNEL RENOUVELLENT LEUR FORCE…

Cet article a été écrit par La Sœur MUGHOLE WAYIKETERA Pacifique de l’équipe des ‘’Moissonneurs dans la Grâce’’  Butembo / DRC et Amie du GBU ( IFES )

Dr. Pacifique Mughole Wayiketera, amie du GBU et membre de l’équipe des moissoneurs dans la grâce Butembo

 Si vous avez des questions, vos sujets de prière, des conseils, suggestions, corrections ou si vous souhaitez soutenir nos articles n’hésitez pas à contacter l’un de deux directeurs (Ev. Léon KASEREKA SYAHAVA ou le Fr. Grâce KAKULE MUYISA) des ‘’Moissonneurs dans la Grâce’’ à l’une des adresses :

                  +243 994 121 723 ou +243 998 629 377 ou encore +243 893 003 313

            E-mail : muyisagrace01@gmail.com

QUE DIEU VOUS BÉNISSE…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *